top of page
Rechercher

L'halloween, plus celte qu'il n'y paraît!


Saviez-vous que la fête d'Halloween tire son origine du festival celte appelé Samhain?


Effectivement, pour la civilisation celtique, ayant jadis peuplé une grande partie de l'Europe avant d'être repoussé dans l'extrémité occidentale, la vie et la spiritualité s'organisaient au rythme des saisons. Le festival de la Samhain marquait pour les Celtes la fin des récoltes et le début de l'hiver. Comme cette célébration marque aussi le passage de la lumière vers la noirceur, les célébrations de la Samhain ont donnés lieu à plusieurs coutumes, supertitions et pratiques qui, dans certains cas, sont parvenues jusqu'à nous.


Pooky, right?

L'Halloween est définitivement associée aux créatures monstrueuses et aux fantômes. Cela tire probablement ses origines de la croyance selon laquelle la frontière entre les mondes était la plus mince lors de la nuit du 31 octobre. Alors, il était possible pour les défunts de visiter leurs proches et, pour les personnes décédées dans l'année, de traverser dans l'autre monde. Ce voyage entre les mondes était aussi possible pour les esprits malveillants. Alors, pour leurrer les visiteurs indésirables, il était coutume de se déguiser. De quoi rester sur ses gardes, n'est-ce pas? D'ailleurs, dans certaines régions d'Irlande, la nuit d'Halloween est surnommée Pooky night, en référence à une créature malicieuse appelée púca. Le terme anglais Spooky (effrayant) découlerait de cette expression.


Afin d'apaiser les mauvais esprits, des offrandes étaient également laissées devant les portes des demeures. De grands feux étaient allumés et des chandelles étaient déposées aux fenêtres pour marquer la victoire de la lumière sur les ténèbres. Selon certains, ces chandelles étaient installées dans des lanternes creusées dans des légumes, comme le navet. Avec les célébrations américaines, le navet aurait été remplacé par la citrouille, légume indigène de l'Amérique du Nord et beaucoup plus facile à sculpter. Une autre hypothèse attribut plutôt cette coutume à la légende de Jack-o-lantern, un homme si avare et désagréable qu'il se serait fait refuser l'entrée au Paradis et à l'enfer. Le Diable l'aurait condamné à errer dans la noirceur de la nuit avec seulement un bout de charbon, qu'il plaça dans un navet, pour s'éclairer.


Trick or Treat!

À partir du moyen-âge, la tradition du porte-à-porte a vu le jour. Les plus démunis allaient de maison en maison et chantaient des prières pour le repos des défunts en échange d'un soul cake. Éventuellement, les enfants vont prendre le relais et proposer des chants ou des poèmes en échange de noix ou autres friandises. Les déguisements deviennent coutume au 19e siècle.


Samhain, All Hallow's Eve, Halloween...

Certains disent que l'Halloween tire également sont origines dans la fête chrétienne de la Toussaint, soit la fête de tous les saints. C'est de là que viendrait le terme Halloween qui est une contraction de l'expression anglaise « all hallows' eve ». Cela est tout à fait possible si on considère que plusieurs éléments des pratiques païennes ont été intégrés dans les pratiques chrétiennes. Ceci étant dit, si l'on regarde strictement les pratiques et les traditions de l'Halloween telle qu'on la célèbre aujourd'hui, on peut y voir clairement l'influence celte.


Dans tous les cas, les célébrations d'Halloween se sont répandues au Canada avec l'arrivée des immigrants irlandais et écossais au milieu des années 1800, surtout suivant les vagues d'immigration massive causées par la Grande-Famine irlandaise. Les premières mentions d'enfants costumés à l'occasion de l'Halloween au Canada remonte à 1898 et ont été rapporté à Vancouver. Puis, la première mention officiel de l'expression Trick or Treat a été fait dans un journal le 4 novembre 1927, mais on suppose que l'expression était déjà utilisé par les enfants de la population depuis quelques années. Après la fin de la deuxième guerre mondiale, les célébrations de l'Halloween gagnent en popularité auprès des enfants et, à partir des années 1990, cette fête conquis les adultes à leur tour. Désormais, selon les estimations de 2014, la valeur de l'Halloween au Canada s'élèverait à 1 milliard de dollars canadiens, ce qui en fait la deuxième fête commerciale la plus importante après Noel. L'Halloween est si importante, que l'UNICEF en a fait, il y a plus de 60 ans, sa principale campagne de financement avec ses fameuses boites orange à porter autour du cou. Le succès de cette campagne a été retentissant, si bien que le gouvernement canadien a, en 2000, proclamé le 31 octobre comme journée nationale de l'UNICEF.


Alors, que vous soyez petit ou grand, célébrez votre héritage celte, amusez-vous à l'occasion de l'Halloween et profitez bien de la spooky season.


Sources:

Casey, Leo. 2022. ''The Irish legend of the Pooka'', IrishCentral: https://www.irishcentral.com/roots/history/irish-legend-pooka

Chalifoux, Amilie. 2019. ''D'où viennent nos traditions d'Halloween'', La Société historique Pierre-de-Saurel: https://shps.qc.ca/dou-viennent-nos-traditions-dhalloween/

Christian, Ève. 2016. ''L'origine scientifique d'Halloween'', Radio-Canada: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/811066/origines-halloween-astres-celtes

De Billy Brown, Virgint et Hyslop. 2015. ''La désignation des journées et célébration nationales du Canada'', Bibliothèque du Parlement: https://bdp.parl.ca/sites/PublicWebsite/default/fr_CA/ResearchPublications/201506E#:~:text=Proclamation%20ordonnant%20que%20le%2031,Journ%C3%A9e%20nationale%20de%20l'UNICEF.

Leclerc, Jacques. s.d. ''Les Celtes'', CEFAN: https://www.axl.cefan.ulaval.ca/monde/Celtes-origines.htm

McIntosh, Andrew. 2016. ''L'Halloween au Canada'', L'encyclopédie canadienne: https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/halloween

''Halloween'', Encyclopaedia Britannica: https://www.britannica.com/topic/Halloween


45 vues0 commentaire

Comments


bottom of page